Un adjoint en disgrâce à Septeuil              

 

 

Un adjoint en disgrâce à Septeuil :

 


Après la démission non expliquée d'une adjointe le 31/10/2014, et seulement remplacée en mars 2015, le Maire prend le 22 Octobre 2015 un arrêté portant retrait de la délégation consentie à Monsieur .....   

Souhaitons, si cette décision est jugée abusive par le conseiller concerné, que celui ci utilise la possibilité de recours pour excès de pouvoir à laquelle il a droit..

Il y a donc maintenant au conseil municipal un "adjoint" sans délégation, sans indemnité de fonction.

Mais qui va se voir attribuer les délégations concernées ?