L'art d'utiliser le réglement intérieur du conseil municipal              

 

 

La majorité utilise-t-elle  le règlement intérieur du conseil municipal pour éviter de répondre à l'opposition

 

           Lors du conseil municipal du 17 décembre, les élus de la minorité ont fait part des questions qu’ils souhaitaient poser en fin de séance au maire. Comme le précise le règlement intérieur du conseil ces questions ont été déposées 48 heures (le 15 décembre) avant le conseil dans la boite aux lettres de la mairie, mais pas remises en main propre et donc sans délivrance d'un accusé réception. Le texte était signé avec la mention :"les conseillers de la minorité"

 

Le maire, épaulé par le 1er adjoint, a refusé que les questions soient posées en fin de séance au prétexte:

 

1.   que ce règlement intérieur n’était pas respecté

 

2.   que ce courrier n’a été trouvé dans la boite à lettre que le matin du 17, cela veut-il dire que la boite à lettre n’est pas ouverte régulièrement ? nous ne le croyons pas.

 

3.   Les questions suivantes posées étaient-elles embarrassantes ?

 

  "  - Pourquoi monsieur OZILOU a-t-il été démis de ses délégations d’adjoint aux finances ? 

    - Les Septeuillais nous posent des questions ; monsieur DUJARDIN est donc délégué auprès de quel responsable des finances ? 

    - Pourquoi seul le centre du village est- il illuminé pour les fêtes de fin d’année ? 

    - Où en êtes- vous de votre recherche de médecins pour le village ?"

  

Les conseillers de la minorité  espèrent avoir des réponses lors du prochain conseil.

Un mois au moins se sera écoulé et aura permis au maire de préparer une réponse convenue.