Le Premier adjoint une des têtes pensantes de la majorité démisionne .. Pourquoi ?

Démission du  1ier adjoint a Septeuil

  Courrier de Mantes du 7/09/2016:

un article sur la démission du 1ier Adjoint titre :

 

    Opposé au maire le premier adjoint démissionne 

 

 

 

 Quelques morceaux choisis dans cet article que nous vous conseillons de lire dans le Courrier de Mantes du 7/09/2016

 

Van der Woerd :  

  • ll n'y a plus de concertation. 
  • L'autorité du maire s'est muée en autoritarisme. La confiance qu'il m'accordait s'est altérée depuis plusieurs mois. ll n'y a plus de réelle concertation. Être un premier adjoint fantôme ou alibi n'a pas de sens.
  • Un simulacre de démocratie orchestré par et pour un seul clan familial.
  • Julien Rivière, jusque-là 4'adjoint, accusé de se servir de son mandat local comme tremplin pour une carrière politique, et l'épouse du maire (entrée au CCAS) sont aussi ciblés.

Dominique Rivière:

  • Je ne polémiquerai pas ! Je me souviendrai du passé heureux, de la campagne, de l'élection de 2014 et du début de mandat.
  • Je ne suis pas là pour satisfaire les ego !
  • Qui a des ambitions politiques ? Julien Rivière ? Et alors ? Mais peut être est-ce aussi ce monsieur,non ?
  • ll dit partout que c'est lui qui dirigeait la mairie.
  • Quand on se dit dévoué à sa ville, on ne part pas pour des raisons aussi futiles.

 

Mais aussi un article paru dans le Parisien le lendemain, dans lequel la polémique continue et est précisée

( Cliquez pour retrouver cet article)

 

Extraits de cet article

  • Il n'a pas été consulté pour l'élaboration du logo du conseil communal d'action sociale (CCAS). Un conseiller municipal « s'est permis de s'exprimer sur la page Facebook de la ville en engageant l'ensemble de l'équipe, mais sans la consulter »
  • Il y évoque « une situation népotique inacceptable » et estime que Dominique Rivière, le maire (SE), « s'approprie à des fins personnelles ou familiales le pouvoir que les électeurs lui ont confié ».
  • « L'épouse du maire est membre du CCAS, sa belle-fille administratrice du site Internet de la ville, son fils, 4 adjoint devenu 3 adjoint après mon départ, est en fait le 1 adjoint déguisé.».