Sauvons la Tournelle autorise la diffusion du rapport de ses adhérents tel qu'il a été transmis à Monsieur Guy Poirer, Enquêteur Public, dans le cadre de l'Enquête Publique de modification du PLU et du projet de LA TOURNELLE". 


!

Le dossier transmis par l'association SAUVONS LA TOURNELLE



 Sauvons la Tournelle remercie toutes les personnes qui ont contribué à l'élaboration de ce dossier.

 
Nous  l' avons envoyé ce jour, accompagné d'une liste de questions numérotées et du courrier ci-dessous, aux personnes suivantes : 
 
- monsieur Guy Poirier, commissaire enquêteur - Mairie de Septeuil
- monsieur Bruno Millienne - Député des Yvelines, 9e circonscription
- madame Magne et monsieur Bordignon - Préfecture des Yvelines - Bureau du Contrôle de l'Urbanisme et des Autorisations de Construire
 
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite donnée à notre requête. 
 
merci, pour ceux qui le souhaitent, de signer la pétition !
en cliquant ci dessous
déjà 163 signatures !
!

Le courrier transmis avec le dossier

L'association « Sauvons la Tournelle » a pour objet la protection et la sauvegarde du patrimoine architectural et naturel des communes de Courgent et de Septeuil (Yvelines).

 

La Tournelle, hameau de Septeuil, de 13 hectare d’espaces naturels et boisés, est un plateau exceptionnel dominant la vallée de la Vaucouleurs où l’actuelle école primaire Les Petites Roches, ancienne maison de maître de caractère appelée «  le Castel » a été habitée par le peintre paysagiste Antoine Chintreuil (1814 - 1873 à Septeuil), considéré une figure majeure du pré-impressionnisme.

 

Or cet écrin de verdure, zone précieuse de préservation de faune et de flore, est actuellement menacé par un projet de lotissement de grande envergure. Ce projet est prévu en deux étapes. Dans un premier temps, une modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) portera atteinte à la zone US du site (actuellement équipement scolaire) puis dans un an, la révision du PLU modifiera la zone N (zone naturelle protégée) en zone constructible. Ces modifications successives visent à « lever » les contraintes actuelles du PLU en supprimant l’inconstructibilité actuelle de ces deux zones afin de permettre un projet immobilier sans aucune participation ni concertation avec les habitants !

 

En effet, c’est seulement une vingtaine de personnes qui étaient présentes lors de la réunion publique de présentation du projet immobilier le 3 mars. Les habitants de Courgent, directement impactés par ce projet, n’ont pas été du tout conviés ni informés. Les moyens d’information de la réunion du 3 mars 2017 se sont résumés à un affichage en mairie et un communiqué sur les réseaux sociaux. Aucun courrier n’a été adressé aux habitants. Depuis, la mairie refuse toute nouvelle concertation ou réunion, malgré les relances de notre association.

 

Le projet immobilier qui est à l’origine de la modification du Plu est d’autant plus révoltant qu’il empiète sur des espaces naturels protégés et des Espace Boisés à Conserver (EBC). Ce classement a pourtant pour objectif la protection de boisements ou d'espaces verts, particulièrement en milieu urbain ou péri-urbain. Or, Selon l’article L 113-2 du code de l’urbanisme « Le classement interdit tout changement d'affectation ou tout mode d'occupation du sol de nature à compromettre la conservation, la protection ou la création des boisements. »

 

Les habitants de Septeuil et Courgent souhaitent vous transmettre leurs inquiétudes, leur questionnement et vous alerter sur ce projet à travers le document ci-joint. Nous souhaiterions, par votre intermédiaire, pouvoir faire un peu plus de lumière sur ce dossier, obtenir des réponses et rétablir un peu de démocratie dans notre village à travers une réelle concertation entre les élus et les habitants. L'avenir de deux villages est en jeu.

 

Sauvons la Tournelle, les habitants de Septeuil, les habitants de Courgent vous remercient

 


Galerie d'images